Un "petit village" pour le seniors

Certains la désignent comme un véritable « petit village », les experts parlent davantage d’ « unité de vie », mais c’est bien sous le nom de MARPA (Maison d’Accueil et Résidence pour l’Autonomie) du Pays de Courbet qu’a ouvert la résidence pour personnes âgées autonomes rue Mahaut d’Artois à Ornans.

Si ce bâtiment flambant neuf abritant 23 logements est en fonction depuis le printemps, l’inauguration officielle se déroulait ce samedi 7 septembre. Ce moment, qui peut paraître très formel de prime abord, est surtout l’occasion de tourner la page réalisation / travaux pour commencer celle de la vie de la structure. Pour écrire cette page désormais achevée, il aura tout de même fallu six années pour passer de l’idée à la coupure du ruban. C’était aussi une passation de témoin entre le Centre Intercommunal d’Action Sociale, en charge des murs, et l’association gestionnaire, en charge du fonctionnement quotidien de la structure.

Parmi les présents à l’inauguration, plusieurs regards secroisaient. Le Président de la Communauté de Communes Loue Lison, Jean-Claude Grenier, évoquait davantage les étapes de construction de ce projet avec les délibérations, les réunions de chantiers… Michèle Beauvais, présidente de l’association gestionnaire, proposait une vision plus fonctionnelle avec les 30 places créées, un mode de chauffage durable avec les dix puits de géothermie, les onze résidents déjà présents sans oublier l’équipe de huit professionnelles qui se relayent pour être présentes 24 heures sur 24.

Dans les discours d’usage qui se sont succédé, le souvenir du docteur Schweblin, premier artisan et soutien du projet décédé prématurément, était bien présent. Chacun a souligné la fonctionnalité et la chaleur des locaux, un lieu où « la sérénité prédomine » selon Béatrix Loizon, Vice-Présidente du Conseil Départemental du Doubs.
Le Préfet a quant à lui salué « l’engagement d’une action publique qui réussit », formulant le vœu que la directrice de la structure et son équipe œuvrent pour « faire de ce lieu un bonheur de vivre au quotidien ».

Pour tout savoir sur la Marpa du Pays de Courbet : marpapaysdecourbet.fr


Convention signée avec l'association de gestion

La construction de la Marpa, au pied du château à Ornans, touche à sa fin. Il ne reste plus que quelques travaux au premier étage avant que les 24 logements ne commencent à être habités.
La Marpa du Pays de Courbet est une réalisation du Centre Intercommunal d'Action Sociale (CIAS) de la CCLL. Dès le début du projet, il avait été décidé la création d'une association qui aurait pour mission la gestion quotidienne de l'établissement.

L'heure était donc venue, comme l'a dit le Président du CIAS, Jean-Claude Grenier, de "remettre les clés" de la Marpa à la Présidente de l'association de gestion, Michèle Beauvais. Cela s'est concrétisé le 5 avril dernier par la signature d'une convention de mise à disposition.
L'association aura à cœur de faire vivre et d'animer cette résidence qui se veut un lieu de vie ouvert et convivial. Sa première mission consiste à recruter le personnel. Outre une directrice, Aurore Forest, qui a pris ses fonctions récemment, deux ou trois personnes seront embauchées dès l'ouverture avant d'autres contrats signés au fur et à mesure de l'arrivée des pensionnaires.
​​​​​​​
La visite organisée à l'occasion de la signature de cette convention a permis de découvrir des logements spacieux (entre 39 et 42 m²) et des espaces de vie commune des plus agréables. Sans oublier les extérieurs, aménagés pour offrir un accès de plain-pied aux logements du haut et favoriser la circulation des résidents par un cheminement doux.


La MARPA du Pays de Courbet

La Communauté de Communes Loue Lison compte deux MARPA en 2017 : celle du Val de Loue à Arc-et-Senans et Les Chenevières à Amancey.

Le concept Marpa (Maison d’accueil et de Résidences pour l’Autonomie), porté par la Mutuelle Sociale Agricole, fournit aux personnes âgées un lieu et une qualité de vie pour préserver leurs repères et leurs habitudes. Il repose sur une démarche de projet social du territoire, les acteurs locaux étant associés à la vie de la structure.
Une étude menée sur le secteur d’Ornans en 2015-2016 a établi cinq constats. L’attachement des habitants à leur territoire et la volonté de maintenir des liens sociaux avec l’extérieur sont les principaux leitmotivs pour développer une structure de type MARPA.

Le CIAS s’est  donc porté maître d’ouvrage pour la construction d’une maison au cœur d’Ornans, à proximité de tous les services. Une association de gestion a également été créée : elle assurera la vie quotidienne de la structure.
La Petite Unité de Vie pourra accueillir 24 résidents dans 23 logements. Un logement sera également prévu pour l’hébergement temporaire.
​​​​​​​
La première pierre de la MARPA du Pays de Courbet a été posée le 1er décembre 2017. Les travaux devraient s’étaler sur un an pour une ouverture à la toute fin 2018 ou au début 2019.