Qu'est-ce qu'un Plan Climat ?

La Communauté de Commune Loue Lison élabore son Plan Climat Air Énergie Territorial.
L’élaboration de ce document consiste à dresser un diagnostic du territoire, puis élaborer une stratégie à horizon 2050 et enfin définir un programme d’action.
Ces étapes s’effectuent en concertation avec l’ensemble des acteurs du territoire.

Ses objectifs sont de :

  • réduire les émissions de gaz à effet de serre,
  • réduire la consommation énergétique finale,
  • réduire la consommation énergétique primaire des énergies fossiles,
  • augmenter la part des énergies renouvelables,
  • contribuer à la réduction de la pollution atmosphérique,
  • mener une politique de rénovation thermique des logements,
  • développer les réseaux de chaleur


Tous les secteurs d'activité sont concernés ! Résidentiel, tertiaire, transport de personnes et de marchandises, agriculture, déchets, industrie.... Il est possible d'agir globalement sur le territoire !
Depuis 2015, l'État a rendu obligatoire pour les communautés de communes de plus de 20.000 habitants la mise en place d’un Plan Climat Air Énergie Territorial.


La démarche du Plan Climat

Depuis décembre 2017, la Communauté de Communes Loue Lison s’est engagée dans une démarche de mobilisation et mise en mouvement de ses élus et forces vives pour préparer et conduire collectivement l’aménagement durable et la transition écologique et énergétique du territoire.
 Cette démarche, accompagnée par la DDT, le bureau d'études Mosaïque Environnement et le Cerema, répond à un calendrier et à un contexte tout à fait particuliers.
un Plan Climat est une démarche qui se construit en plusieurs étapes : diagnostic, stratégie, plan d'action et mise en oeuvre.

L’élaboration d’un Plan Climat ne peut aboutir sans une connaissance fine du territoire. Un diagnostic a ainsi vu le jour en septembre 2018. Il s’agit d’un état des lieux, d’un tour d’horizon de la situation actuelle au regard des enjeux du changement climatique : consommations énergétiques et production d’énergie renouvelable locale, émissions de gaz à effet de serre ou encore polluants atmosphériques. Il présente par ailleurs les grands défis auxquels devra faire face le territoire comme l’augmentation des températures et des vagues de chaleur, ou encore des périodes de sécheresse et d’inondations, etc. Ces perturbations climatiques ont et auront nécessairement un impact sur le quotidien des habitants du territoire et sur la nature et les paysages qui nous entourent, il s’agit dès maintenant de bien les appréhender pour mieux s’y adapter.

Fort de ces constats, il a été demandé aux élus et acteurs du territoire de se prononcer sur leur vision pour Loue Lison à horizon 2050. Sachant que l’objectif est de rendre le territoire autonome en énergie, comment y parvient-on ? Combien de logements faut-il rénover ? Comment accompagner les ménages souhaitant effectuer des travaux de rénovation énergétique ? Quelles solutions alternatives à la voiture proposer aux habitants d’un territoire rural comme le notre ? Quelles énergies renouvelables faut-il valoriser et développer ? Comment parvient-on à améliorer la qualité de l’air ? Ce sont notamment à ces questions que la stratégie du PCAET devra répondre.

Une fois ces grandes orientations définies, il sera temps d’agir ! Portée par tous les partenaires engagés dans la démarche, ces actions permettront dès 2019 d’aller vers une consommation plus raisonnée de l’énergie, une meilleure gestion de nos ressources naturelles ou encore une valorisation des énergies renouvelables. Publics ou privés, économiques, associatifs ou simples citoyens, tout le monde peut contribuer et s’engager pour le climat.
Le territoire regorge d’idées, de motivation et d’innovation !


Mobiliser le territoire Loue Lison

Engagé dans une démarche volontaire ambitieuse pour lutter contre le changement climatique depuis 2011, avec un premier Plan Climat réalisé avec l’appui de la Région et de l’Ademe, le territoire est, depuis 2015, labellisé Territoire à Énergie Positive (TEPOS) et «Territoires à énergie positive pour la croissance verte ».
Fin 2017, la CCLL a souhaité mettre en place une dynamique de mobilisation de ses élus et acteurs locaux pour co-construire un projet de territoire partagé permettant la préparation conjointe et articulée de son schéma de cohérence territoriale (SCoT) et de son Plan Climat Air Énergie Territorial (PCAET).
Depuis avril 2018, cette démarche prend la forme de visites, d’ateliers collaboratifs et d’échanges.

Un livret de synthèse intermédiaire a été publié afin de revenir sur la démarche de mobilisation dans son ensemble. Une restitution des deux premiers ateliers du 22 juin et du 4 juillet 2018 est également proposée dans ce document.