Des travaux sur la via ferrata de la Roche du Mont

En 2018, des opérations de secours répétées ont été menées sur la via ferrata à Ornans et ont nécessité le déploiement de moyens parfois importants.
La cause ? Plusieurs pratiquants se sont retrouvés coincés sur une portion du parcours (portion en fin de via), incapables d’avancer. Seule porte de sortie : l’hélicoptère.
En tant que gestionnaire de cette infrastructure sportive et de loisirs, il revenait à la communauté de communes de proposer des solutions pour réduire les incidents et les interventions coûteuses des secours.
 
En juillet dernier, les élus ont réuni différents acteurs pour mieux comprendre l’origine des incidents et trouver des remèdes : professionnels de loisirs, prestataire chargé de la maintenance de la via, services de gendarmerie et de secours.
A l’issue de cette rencontre, trois actions d’amélioration ont émergé et sont en cours d’exécution :
- le changement de cotation de la partie la plus difficile de la via de TD (Très Difficile) en ED (Extrêmement Difficile) dès octobre 2018
- la création d’une boucle « test » de 20 mètres en février 2019 : elle permettra aux pratiquants de se jauger avant de s’engager sur la partie ED ou de sortir de la voie s’ils ne s’en sentent pas capables
- l’amélioration de l’information, en particulier les consignes de sécurité et le matériel obligatoire sur les panneaux signalétiques situés en début de via, début 2019.
 
Pour rappel, en via ferrata comme dans toute activité de pleine nature, le risque zéro n’existe pas : la communauté de communes met en place un maximum de mesures préventives en espérant que les nouveaux aménagements permettront de diminuer le nombre d’intervention des secours.
La via ferrata de la Roche du Mont n’est pas dangereuse mais il convient d’adapter son niveau de pratique et son matériel selon la difficulté du parcours et les consignes de sécurité données.


Parcours de randonnée

La communauté de communes gère et entretient plusieurs sentiers de randonnée, tous faciles et familiaux, mais le territoire en compte beaucoup d'autres suivis par des associations et des communes.

Pour les découvrir, rendez-vous sur le site de l'office de tourisme en cliquant ici.


Les via ferrata de la CCLL

Elles sont situées sur Ornans (La Roche du Mont) et à Nans-sous-Sainte-Anne (La Baume du Verneau).  La fréquentation annuelle de la Roche du Mont s'élève à 5000 visiteurs (locaux et touristes). 

Roche du Mont :
En proximité de la ville et facile d'accés.
2 parcours :

  • familial de 380 mètres à parcourir en 1h à 1h30
  • très difficile de 150 mètres à parcourir en 30 à 45 minutes équipé d'une longe courte.

Pour plus de renseignements, adressez-vous à l'Office de Tourisme - 03.81.62.21.50.


Inauguration du gymnase intercommunal de Quingey

Après 6 mois de travaux, le gymnase de Quingey ouvre à nouveau ses portes.
L’inauguration officielle de ce bâtiment s’est déroulée le samedi 9 décembre 2017 en présence de Monsieur Raphaël Bartolt, préfet du Doubs, Monsieur Thierry Maire du Poset, conseiller départemental, Monsieur Yacine Hakkar, conseiller régional délégué aux sports, des représentants des associations utilisatrices du gymnase, de monsieur le principal du Collège Félix Gaffiot et des maires de la Communauté de Communes.
​​​​​​​
La rénovation de ce bâtiment datant des années 80 garantit une bien meilleure qualité thermique, autant en terme de consommation d'énergie que de confort des usagers dans leur pratique sportive.
Les travaux réalisés permettent ainsi de diviser par 3 la facture énergétique et par 1,5 les déperditions d'énergie, notamment grâce à une isolation des murs par l'extérieur, une isolation du plafond, un système de ventilation performant ou encore un éclairage LED économe.
Les énergies renouvelables sont également au cœur du projet, grâce à une chaufferie bois granulés qui produit l'énergie nécessaire pour chauffer la halle de sport, à la salle de gymnastique et aux locaux de la communauté de communes.
Des panneaux solaires photovoltaïques installés sur le toit fournissent de l'électricité directement consommée (autoconsommation) et enfin l'eau chaude utilisée dans les sanitaires et vestiaires est chauffée grâce à une pompe à chaleur captant la chaleur de l'air extérieur.
Avec une consommation de 80 kWhEP/m2.an, le gymnase intercommunal de Quingey répond aux critères du label BBC (Bâtiment Basse Consommation), label distinguant les bâtiment dont la performance thermique est exemplaire.
Les travaux ont été financés grâce à la contribution du Ministère de la transition écologique et solidaire par l'appel à projet TEPCV, de la Préfecture du Doubs, du Département du Doubs et de la Région Bourgogne-Franche-Comté.