Nouvelle vague d'aides aux entreprises

Pas de trêve estivale pour les projets des entreprises. Les 16 et 17 juillet derniers, le président de la CCLL Jean-Claude Grenier a signé quatre conventions d’aide à l’immobilier d’entreprise.
​​​​​​​
Les bénéficiaires de ce coup de pouce financier, reflet de la diversité du tissu économique du territoire (deux restaurants, une scierie et une entreprise de micromécanique), ont pu prendre le temps d’échanger avec les élus et de partager un peu de leur quotidien.

Désormais, il ne reste plus qu’à concrétiser ces projets afin qu’ils deviennent réalité…


Visite de l'Agence Économique Régionale à l'Imprimerie Simon

L’Agence Économique Régionale, bras armé des collectivités à l’échelle de la Bourgogne-Franche-Comté, fait le tour de ses actionnaires. M. Arnaud Marthey, son président, est venu rencontrer les élus de la CCLL et quelques acteurs économiques ce lundi 24 juin afin d’échanger sur les efforts conjoints menés en matière de développement économique et quelles réponses apporter aux interrogations de chacun, souvent sur les mêmes thématiques.

La visite de l’entreprise Simon Graphic à Ornans a mis en lumière une activité qui doit sans cesse s’adapter. L’imprimerie doit à la fois faire face à un marché qui se rétrécit, une champ qui s’élargit avec la multiplication des supports, en particulier numériques, et de nouveaux enjeux comme la réactivité.
Autour de la table, préoccupations privées et publiques se rejoignent : les questions foncières mais également les préoccupations environnementales, le recrutement avec une nécessité de simplification mais avec une prise en compte de l’évolution des mentalités professionnelles.
 
L’Agence Économique Régionale a rappelé son rôle de facilitateur, complémentaire et en relation avec celui de la communauté de communes, pour présenter le bon interlocuteur aux porteurs de projets ou l’aider à trouver la meilleure solution.
C’est en cumulant les efforts et grâce à un dialogue constant avec les entreprises que le développement économique, moteur des territoires, pourra pleinement s’exercer. L’intégration récente de la CCLL au dispositif Territoires d’Industrie en est une preuve.


Le G.E.T. trouve sa vitesse de croisière

La quatrième réunion du Groupe Entreprises et Territoires s’est tenue le 6 juin dernier au sein de l’entreprise Décolletage de la Garenne à Ornans. Une vingtaine de participants s’y sont retrouvés pour échanger, qu’ils soient chefs d’entreprises, élus ou représentants d’organismes partenaires du monde économique.
 
A l’ordre du jour de cette nouvelle rencontre, un sujet à la fois proche et loin développé par Laurent Sage de la CCI : l’effet Suisse.
Si l’attrait de la frontière et les différentes dynamiques qui se développent de part et d’autre concernent au premier chef les collectivités du Haut-Doubs, le territoire Loue Lison paraît impacté indirectement.
Il serait néanmoins simpliste de considérer que les effets frontaliers sont insignifiants, que ce soit en termes de marchés, de choix de lieu de résidence, de demande de services...
 
Deuxième sujet évoqué, en lien avec le précédent : Territoires d’Industrie. Philippe Maréchal a fait le point sur l’intégration de la CCLL au territoire retenu dans le cadre de cette initiative gouvernementale.
« J’espère fortement que ce Territoires d’Industrie ne sera pas un programme supplémentaire n’aboutissant à rien de concret » a déclaré le vice-président. Un message appuyé par le Sous-Préfet de Pontarlier M. Jean Almazan : les territoires ont déjà réfléchi à quoi faire selon lui, cette initiative doit avant tout permettre de répondre à la question « comment fait-on ? ».
Pour le moment et dans les semaines à venir, il va s’agir de travailler les fiches actions pour pouvoir focaliser les moyens en conséquence afin de tout mettre en œuvre. « Rien n’est figé » ont insisté Philippe Maréchal et Jean-Claude Grenier, mais rien ne pourra se faire sans le dialogue et l’implication des entreprises.
Affaire à suivre…


Industrie et campagne ne sont pas incompatibles !

Les entreprises et les élus rassemblées à l'occasion de la troisième réunion du GET Loue Lison, le 3 avril dernier au sein des locaux de Diamac à Cléron, étaient tout sauf dans les clichés. Les vaches paissant dans les pâturages, les clochers et les lavoirs étaient loin pour laisser la place à la question principale à l'ordre du jour : l'industrie.
"La Communauté de Communes Loue Lison est un territoire très industrialisé" commente la Chambre de Commerce et d'Industrie. Preuves en sont les grandes entreprises qui s'égrennent au fil des communes (Alstom, Guillin, Rivex, Peugeot Saveurs...) mais également toutes les petites industries. Au total, 70% des effectifs des entreprises recensées par la CCI sont liés à l'industrie. Et le secteur industriel est loin de présenter une image de déclin, comme le montre l'entreprise Diamac que les participants ont pu visiter à l'issue de la réunion.
Les industries ne sont pas exemptées d'obstacles dans leur vie et leurs souhaits de développement, la rencontre fut l'occasion d'échanger et de conforter les élus présents dans la démarche qu'ils ont initié. La CCLL a en effet porté sa candidature à l'inititaive "Territoires d'Industrie" mise en oeuvre par le gouvernement. Ce dispositif a été présenté et un échange a permis de recueillir un premier avis des entreprises, premières concernées, pour la suite qui sera donnée.


Une newsletter pour l'économie de la CCLL

Un média de plus ou un relais pour mettre en lumière le dynamisme économique ? Une redite avec les autres supports d’information ou un outil plus ciblé qui ne demande qu’à s’enrichir ?
Trois questions à M. Philippe Maréchal, Vice-président en charge du développement économique qui lance en janvier 2018 la newsletter n°1.
 
Pourquoi une newsletter ?
« Nous avons rédigé fin 2018 un bulletin intercommunal dédié au développement économique distribué à 13.000 exemplaires dans chacune des boîtes aux lettres du territoire, de particuliers comme d’entreprises. Résultats ? Nous avons encore eu après des acteurs économiques locaux qui n’avaient pas eu l’information. Alors pourquoi pas ?
La newsletter est un support simple, rapide à lire et qui peut être envoyé à toutes les entreprises en un clic. Économe en papier, il rentre aussi dans le cadre du développement durable. »
 
Pour qui cette newsletter ?
« Les entreprises en premier lieu : leur apporter l’information du territoire, ce que font la communauté de communes et ses partenaires. Mettre en lumière les entrepreneurs d’ici et les savoir-faire qu’ils développent et préservent.
Les partenaires publics : des communes à la Région et aux chambres consulaires en second lieu. Il est bon aussi de garder des passerelles avec ces acteurs qui peuvent intervenir sur notre territoire.
Enfin, cette newsletter sera reprise sur le site de la CCLL donc tout à chacun pourra la parcourir à loisir. »
 
Comment, quand, avec quoi… bref quelles sont les coulisses ?
« La newsletter est rédigée en interne avec des sujets validés par la commission développement économique. Elle sera bimestrielle et comporte plusieurs parties. Elle fera bien sûr la part belle aux actualités mais comportera une rubrique « agenda » et une autre « annonces » qui rassemblera des informations que souhaiteront partager les entreprises et partenaires économiques.
Du coup, pour transmettre une information, il faudra s’adresser à Remi Martin en charge de l’élaboration de ce média (03.81.86.58.38 – r.martin@cclouelison.fr). »


Le G.E.T. Loue Lison : deuxième rencontre

Après Peugeot Saveurs et la découverte du panorama économique du territoire, le Groupe Entreprises et Territoires réuni sous la houlette bienveillante de la CCI s’est établi à Ornans le temps d’une courte matinée jeudi 17 janvier dernier.

Au menu des échanges, la suite de ce tour d’horizon économique avec un focus régional par filières. De l’automobile au tourisme et de l’horlogerie aux microtechniques, le tableau a brossé les grandes tendances des cinq dernières années et celles pour les trois années à venir.
Et c’est autour de ces données qui permettent de prendre un peu de hauteur que les échanges se sont installés et ont permis à chacun (chefs d’entreprises, élus et partenaires) d’évoquer leurs sujets importants.

Enfin, c’est parmi les douceurs chocolatées que c’est achevé ce nouveau rendez-vous : une présentation puis une visite de la Fabrique du Chocolat avec comme guides Stéphanie et Rodolphe Chassaing.


Créer du lien entre les entreprises et le territoire

Il était en préparation depuis quelques mois suite à la signature de la convention entre la Chambre de Commerce et d’Industrie du Doubs et la CCLL. Le Groupe Entreprises et Territoire est un espace de dialogue entre les acteurs économiques et les élus proposé par la chambre consulaire.

La première rencontre s’est ainsi déroulée jeudi 12 décembre dans les locaux de Peugeot Saveurs à Quingey. Au sein du magnifique showroom de l’entreprise, plusieurs dirigeants ont pu échanger autour d’un panorama économique du territoire proposé par Laurent Sage, directeur des Études Économiques et Territoriales à la CCI. Messieurs Grenier et Maréchal ont exposé les actions et aides mises en place par la collectivité au cours des derniers mois dont certaines venaient d’être validées la veille en conseil.

Ce premier temps d’échanges est amené à être renouvelé : la prochaine session du GET se tiendra jeudi 17 janvier 2019 à Ornans avec un zoom sur le commerce. « Notre souhait est d’être au plus près des entreprises a expliqué Philippe Maréchal, pour être un partenaire privilégié des acteurs économiques ». Plus que de simples occasions de discuter, les retours des entreprises permettront aux élus de rendre plus efficaces les actions de la communauté de communes.

La matinée s’est achevée par une visite de Peugeot Saveurs. Merci à l’entreprise pour son accueil.


Trois nouvelles conventions pour l'immobilier d'entreprise

Le Président de la C.C.L.L. a signé trois nouvelles conventions attributives d'aides aux entreprises mardi 23 octobre 2018.
​​​​​​​Ces subventions visent à donner un coup de pouce à l'investissement immobilier de trois porteurs de projets, deux hébergeurs touristiques (Amondans et Mouthier-Haute-Pierre) et une société industrielle (Cléron).


Signature de la convention GET entre la CCI du Doubs et la CCLL

Lundi 1er octobre, à 10h30 dans le restaurant La Table de Gustave à Ornans, la CCI et la CCLL ont signé une convention de partenariat. Les deux structures étaient représentées par Dominique Roy, président de la CCI, Jean-Claude Grenier, président de la CCLL ainsi que Philippe Maréchal, vice-président en charge du développement économique.

Les GET (Groupes Entreprises et Territoires) sont le bras armé de la Chambre de Commerce et d’Industrie sur les territoires pour le mandat 2016-2021. Via les GET, la CCI du Doubs souhaite contribuer, avec les acteurs économiques de la communauté de communes, au déploiement d’actions à même de favoriser le développement, l’attractivité et le rayonnement du territoire couvert par la CCLL. Ces conventions sont également élaborées dans une optique de proximité avec les entreprises et de réponse aux besoins spécifiques du tissu économique local.

Sur la CCLL, les engagements retenus dans le cadre de ce partenariat ont permis d’élaborer un programme d’actions de la CCI sur le territoire comme le partage du fichier des entreprises, la construction d’un maillage privilégié avec les principaux employeurs, la mise en place de permanences pour l’accompagnement des porteurs de projets, une communication commune sur les actions et services proposés par les deux structures.

Le GET va très vite développer une nouvelle action concrète sur le territoire avec l’organisation de trois ateliers réunissant élus, entreprises et partenaires autour de thématiques d’actualité telles que le recrutement, l’effet suisse… Ils se dérouleront entre décembre 2018 et mars 2019.

Contacts :
Laurent SAGE - 03 81 25 25 24 - lsage@doubs.cci.fr
Dominique PIANET - 03 81 25 25 36 - dpianet@doubs.cci.fr / Remi MARTIN – 03 81 86 58 38 – r.martin@cclouelison.fr


Les premières conventions d'aides sont signées

La signature des conventions d'aides peut paraître une formalité mais elles sont la traduction concrète des aides mises en place par la Communauté de Communes Loue Lison en matière d'immobilier d'entreprise.

Après le dépôt du dossier et l'aval de la CCLL, la convention est le document engageant les deux parties : pour l'entreprise, il s'agit de réaliser son projet pour bénéficier de la subvention ; pour la collectivité, c'est le versement effectif de l'aide une fois tous les justificatifs fournis.
​​​​​​​
Ce mardi 24 juillet 2018, les trois premières conventions ont été signées avec des entreprises de Cléron, Quingey et Montrond-le-Château.